De quoi l’accord de Paris est-il le nom?

Par Stéphanie Senet, Romain Loury et Valéry Laramée de Tannenberg

accordLe 07/01/2016, initialement paru le 12/12/2015

Les représentants de 195 États ont adopté, samedi 12 décembre, le premier accord universel et contraignant portant sur le changement climatique. Historique, ce texte fixe des objectifs communs, impose des engagements d’atténuation à toutes les parties et ouvre des voies de financement nouvelles. Un grand succès pour la diplomatie française.

Un échec?

N’en déplaise à Jean Tirole, l’accord obtenu à l’arraché par Laurent Fabius et la diplomatie française renforce l’arsenal climatique mondial. Lire la suite

Un accord au deuxième degré adopté à la Cop 21

Par Bérgengère Lafeuille

A delegation Ecuadorian indigenous Amazonians attend the "The vision of indigenous peoples to climate change" event on December 2, 2015, as part of the World Climate Change Conference 2015 (COP21), at Le Bourget on the outskirts of the French capital Paris. Since a high-profile opening by more than 150 world leaders on November 30, bureaucrats have been poring over a draft of the first pact to propose a global roster of carbon-curbing undertakings. / AFP / DOMINIQUE FAGET

Publié dans La France Agricole du 18/12/2015

Un accord au deuxième degré adopté à la Cop 21. Ni anodin, ni contraignant, l’accord de Paris permet le pire… ou le meilleur.

Certes, l’accord est « ambitieux » par son universalité : 196 pays l’ont approuvé. Il l’est aussi par son objectif : contenir le réchauffement « nettement en dessous de 2 °C » à la fin du siècle, la cible de 1,5 °C étant même mentionnée. Mais pas par les moyens actés… Au point que parler de 1,5 °C peut ressembler à une blague qui décrédibilise le tout. Lire la suite

Climat, à nous de jouer !

Par Yves Leers

COP21YLeersPublié le 06/01/2016

Le pacte de Paris sur le changement climatique est bien un événement planétaire majeur qui va marquer tout le XXIe siècle, même si les ambitions sont plus fortes que les moyens d’y parvenir pour éviter le pire. Mais il s’agit d’un point de départ et non d’un aboutissement. À nous de jouer!

Le changement climatique, c’est une histoire de temps qui passe, un temps qui nous est compté. Par son caractère universel et inédit, l’accord de Paris a déclenché le compte à rebours, au sens propre d’un « décompte vers une fin connue » : celle d’un réchauffement au-delà des 2 degrés Celsius ou en deçà comme il faudrait s’y tenir. Lire la suite

Changement climatique : ce qu’attendent désormais les Africains

Par Houmi Ahamed-Mikidache

  cop-21-Lepointafrique

Le 15/12/2015, initialement publié sur le site Le Point Afrique

L’accord « historique » de la COP21 n’a pas totalement comblé les Africains. Ils se projettent vers la COP22 au Maroc avec bien des questions. Récit.

L’accord sur le climat signé à Paris le 12 décembre pose un cadre encourageant quant à l’avenir de la gestion des problèmes liés au changement climatique. Aussi, Hakima El Haite, ministre de l’Environnement du Maroc, hôte de la COP22 à Marrakech, indique-t-elle que la conférence prévue du 7 au 18 novembre 2016 sera celle de la mise en œuvre des éléments et des décisions de l’accord de Paris. Plusieurs questions devront déjà voir des mesures concrètes les accompagner. Lire la suite

Discours de Laurent Fabius et Ban Ki Moon

Fabiuskimoon

Le président de la COP21 a annoncé ce matin la remise du texte d’accord demain matin à 9h. « Nous sommes presque au bout du chemin », a affirmé Laurent Fabius.  » Je suis optimiste. Ce texte sera un grand pas en avant pour l’ensemble de l’humanité. »

Voici la vidéo du discours de Laurent Fabius :

http://www.youtube.com/watch?v=dTjPeI3jqiw&sns=em

 

 

Dans les couloirs les avis se forgent

Par Dominique Martin-Ferrari

DSC_3491

Publié le 10/12/2015

 

La dernière séance

Comme à chaque fin de COP, les 195 pays présents espèrent remporter une victoire et chacun repart avec une impression mitigée. La COP21 n’échappera pas à l’exercice. Comme Laurent Fabius hier soir dans sa conférence de presse, la France pourra se féliciter d’avoir réussi l’exercice. Il y aura un accord à minima déguisé par un jeu diplomatique remarquablement bien mené.

Lire la suite

Un petit point sur la négociation

Aujourd’hui, dernier jour des négociations, une nouvelle version du texte a été remise au président de la COP21 à 13h. Peu de temps après John Kerry a pris la parole devant un parterre de journalistes triés sur le volet.

Négo

Le texte est plus court : il comporte 29 pages au lieu de 43, en incluant le projet d’accord et celui de la décision de la COP, soit une réduction de 75% du nombre des points entre crochets. « C’est nettement mieux, donc, mais c’est encore trop » a déclaré Laurent Fabius lors de son point presse. Lire la suite

« Migrer avec dignité »

Par Geneviève De Lacour

 DSC_3502

Dina Ionesco est chercheuse à l’Organisation internationale des migrations

Publié le 09/12/2015

Pour que les réfugiés climatiques puissent migrer avec dignité. Cette phrase résume l’âme de l’initiative Nansen. Une initiative lancée en 2012 par la Norvège et la Suisse pour protéger le nombre croissant de réfugiés climatiques, qui n’ont pas encore de reconnaissance formelle.

« On a longtemps pensé que c’était un risque lointain. Or, aujourd’hui nous savons que c’est déjà une réalité,» a déclaré Nicolas Hulot à la COP21 au Bourget. Le nombre de réfugiés climatiques est estimé à 26 millions par an et pourrait s’élever à 250 millions d’ici 2100. Lire la suite